Centre hospitalier universitaire de Québec Accueil| Liens| Actualités| Carrières| Nous joindre

Pour trouver
 

Accueil > Actualités > Salle de presse

Salle de presse

Tremblement essentiel : nouvelle avancée pour une équipe de Québec

Québec, le 18 août 2015 - Une nouvelle piste vient de s’ouvrir quant à la compréhension du tremblement essentiel, un trouble du mouvement incurable qui affecte 4 % de la population adulte. En effet, l’équipe du CHU de Québec-Université Laval et de l’Université Laval, en collaboration avec des neurologues de l’Université de la Saskatchewan, est la première à établir un lien entre la protéine bêta-amyloïde et ce trouble neurologique. Cette étude vient d’ailleurs d’être publiée dans le journal Neurobiology of Disease.

La protéine bêta-amyloïde doit sa renommée au fait qu’elle s’accumule en grande quantité dans le cerveau des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer, chez lesquelles elles forment les redoutées plaques amyloïdes. Ces dernières brouilleraient la communication entre les neurones et pourraient contribuer aux symptômes.

« Parmi les 9 sujets étudiés et souffrants de tremblement essentiel, 5 présentaient une concentration anormalement élevée de bêta-amyloïde dans le cervelet. Aucune équipe de recherche n’avait jusqu’ici réussi à démontrer clairement le lien entre cette maladie et cette protéine. Ces résultats ouvrent la porte à de nouveaux questionnements et de nouvelles pistes de traitement. Ainsi, il est réaliste de penser que certains traitements en développement agissant sur la bêta amyloïde pourraient être envisagés pour ces patients », note Frédéric Calon, chercheur au CHU de Québec-Université Laval et professeur à la Faculté de pharmacie de l’Université Laval.

Comme son nom l’indique, le tremblement essentiel provoque des tremblements dans différentes parties du corps, le plus souvent les mains, les bras, la tête et les cordes vocales. La maladie se manifeste surtout après 50 ans, mais il arrive que des cas apparaissent dès l'enfance. Le tremblement essentiel n’est pas une maladie dégénérative mortelle, mais elle demeure très incommodante pour les personnes qui en souffrent. De simples gestes quotidiens peuvent devenir extrêmement difficiles à exécuter. Le tremblement essentiel est au moins huit fois plus fréquent que le parkinson. La cause exacte demeure encore inconnue. On estime que plus de 10 millions d'Américains souffrent de cette maladie.

À propos du CHU de Québec-Université Laval
Regroupant le CHUL, L'Hôtel-Dieu de Québec, l'Hôpital de l'Enfant-Jésus, l'Hôpital du Saint-Sacrement et l'Hôpital Saint-François d'Assise, le CHU de Québec-Université Laval est le plus important centre hospitalier universitaire du Québec et l'un des plus grands au Canada. Dispensant des soins généraux et spécialisés, mais surtout surspécialisés, le CHU de Québec-Université Laval dessert la population de tout l'est du Québec, soit un bassin de près de deux millions de personnes. Étroitement lié à l'Université Laval et orienté vers l'avenir, il détient également une mission d'enseignement, de recherche dans de nombreux domaines d'excellence et d'évaluation des technologies et des modes d'intervention en santé. Le CHU de Québec-Université Laval compte plus de 14 000 employés, 1 600 médecins, dentistes et pharmaciens, 329 chercheurs réguliers et associés, de même que 208 chercheurs affiliés, 920 étudiants aux cycles supérieurs et 680 bénévoles.  www.chudequebec.ca

À propos de l’Université Laval
Située à Québec, ville du patrimoine mondial, l’Université Laval est la première université francophone d’Amérique du Nord. Elle fait partie du peloton de tête des 50 plus importantes universités de recherche au Canada, se classant au 8e rang avec des fonds de plus de 300 millions de dollars alloués à la recherche l’an dernier. L’Université Laval compte plus de 3200 professeurs, chargés de cours et autres membres du personnel enseignant qui partagent leur savoir avec quelque 48 000 étudiants dont plus de 10 000 sont inscrits aux cycles supérieurs.


– 30 –

Source :
Direction des communications et du rayonnement
CHU de Québec-Université Laval
418 525-4387

 

 

Retour à la liste - Salle de presse

© 2016 CHUQ Tous droits réservés.
Ce site est sous la responsabilité de la Direction des communications
Commentaires ou suggestions : edimestre@chuq.qc.ca
Politique d'utilisation et de confidentialité  |  Grâce à l'infolettre, restez informé des nouvelles du CHU de Québec