Centre hospitalier universitaire de Québec Accueil| Liens| Actualités| Carrières| Nous joindre

Pour trouver
 

Accueil > Actualités > Salle de presse

Salle de presse

Inauguration d’un centre dédié aux familles à haut risque de cancer du sein

Québec, le 21 octobre 2013 - Soucieux de répondre aux besoins de la population ayant une prédisposition génétique au cancer du sein, le CHU de Québec, son centre de recherche et la Fondation du cancer du sein du Québec annoncent la mise en place du Centre de ressources en oncogénétique pour le soutien et l’éducation des familles à risque de cancer du sein (ROSE).

Ce projet a pu être réalisé grâce à un investissement de 825 000 $ sur trois ans de la part de la Fondation du cancer du sein du Québec. « Nous sommes heureux de collaborer à ce projet essentiel et novateur, qui répondra à un besoin d’information et de soutien chez les familles à haut risque de cancer du sein », indique Mme Francine Cléroux, présidente-directrice générale de la Fondation du cancer du sein du Québec.

Les services du Centre ROSE sont destinés aux patients qui consultent ou qui ont déjà consulté le Service d’oncogénétique du Centre des maladies du sein Deschênes-Fabia. Soutien psychosocial individuel ou de groupe, information et accompagnement par les pairs figurent parmi les activités offertes. « Entre 5 % et 10 % des cancers du sein sont d’ordre héréditaire. Les tests génétiques qui visent à identifier une mutation génétique comportent des bénéfices importants, notamment au plan du suivi médical, mais leurs implications ne sont pas banales et représentent fréquemment une source d’angoisse, de stress et de questionnement chez nos patientes », explique la Dre Jocelyne Chiquette, sénologue au CHU de Québec et directrice clinique du Centre ROSE. Ces activités seront offertes en complémentarité avec les soins et services dispensés au Centre des maladies du sein Deschênes-Fabia du CHU de Québec qui traite annuellement 18 % de tous les cancers du sein diagnostiqués et traités au Québec et enregistre annuellement plus de 32 000 visites.

« Lorsque votre médecin, à cause de votre histoire familiale, vous suggère de passer le test pour détecter si vous êtes porteur ou non d’un gène défectueux, de l’insécurité et des questions sont générées. Décider de se faire tester est un choix important dans une vie, avec des répercussions, et plus on est informé sur le sujet et plus il est facile de prendre une décision. Le soutien offert au Centre ROSE va faire une réelle différence pour les familles à haut risque », explique Mme Linda Laberge, porteuse d’une mutation du gène BRCA2. Un livret portant sur la consultation en génétique vient d’ailleurs d’être produit par l’équipe du Centre ROSE.

Les activités offertes au Centre ROSE s’inscrivent dans un projet de recherche qui recueillera les évidences scientifiques nécessaires afin de démontrer la pertinence d’offrir ce nouveau service. « Nos précédentes recherches ont permis d’identifier les besoins et les interventions à mettre en place pour mieux soutenir ces patientes et leurs familles. Le Centre ROSE s’inscrit en continuité puisqu’il nous permettra d’évaluer l’impact de ces interventions chez notre clientèle », souligne le Dr Michel Dorval, chercheur au Centre de recherche du CHU de Québec et directeur scientifique du Centre ROSE. Les activités du Centre ROSE prévoient également un programme de formation à l’intention des professionnels et des organismes du Québec.

L’équipe du Centre ROSE a également pu compter sur la précieuse collaboration de la Fondation du CHU de Québec qui, à titre de partenaire philanthropique, entretient des relations de partenariat avec plusieurs organismes philanthropiques qui œuvrent pour la cause de la santé, dont la Fondation du cancer du sein du Québec.

À propos du CHU de Québec
Regroupant le CHUL, L'Hôtel-Dieu de Québec, l'Hôpital de l'Enfant-Jésus, l'Hôpital du Saint-Sacrement et l'Hôpital Saint-François d'Assise, le CHU de Québec est le plus important établissement de santé du Québec et l'un des plus grands centres hospitaliers universitaires au Canada. Dispensant des soins généraux et spécialisés, mais surtout surspécialisés, le CHU de Québec dessert la population de tout l'est du Québec, soit un bassin de près de deux millions de personnes. Étroitement lié à l'Université Laval et orienté vers l'avenir, il détient également une mission d'enseignement, de recherche dans de nombreux domaines d'excellence et d'évaluation des technologies et des modes d'intervention en santé. Le CHU de Québec compte plus de 14 000 employés, 1 700 médecins, dentistes et pharmaciens, 500 chercheurs et 680 bénévoles. www.chudequebec.ca

À propos de la Fondation du cancer du sein du Québec
Organisme à but non lucratif, la Fondation du cancer du sein du Québec a pour mission de financer la recherche et l'innovation, de soutenir les femmes atteintes, leurs proches et de faire valoir leurs intérêts ainsi que de faire de la santé du sein une priorité, grâce à des initiatives de sensibilisation et d'éducation. Depuis sa création en 1994, la Fondation aura octroyé plus de 23 millions de dollars à la communauté médicale québécoise afin de financer des projets de recherche et des programmes de soutien. www.rubanrose.org

-30-

Source :
Josianne Vignola
Direction des communications et du rayonnement
CHU de Québec
418 525-4387

 

Retour à la liste - Salle de presse

© 2016 CHUQ Tous droits réservés.
Ce site est sous la responsabilité de la Direction des communications
Commentaires ou suggestions : edimestre@chuq.qc.ca
Politique d'utilisation et de confidentialité  |  Grâce à l'infolettre, restez informé des nouvelles du CHU de Québec