Centre hospitalier universitaire de Québec Accueil| Liens| Actualités| Carrières| Nous joindre

Pour trouver
 

Accueil > Actualités > Nouvelles

Nouvelles

Inauguration du laboratoire centralisé de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus

- Le CHU de Québec procédait cet été à l’inauguration de son nouveau laboratoire centralisé, situé à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus. Ce laboratoire, doté d’appareils à la fine pointe de la technologie, permettra de répondre aux missions spécialisées et surspécialisées de l’établissement, mais également aux besoins grandissants des futures clientèles. Ce projet de laboratoire centralisé est la toute première installation de cette plateforme analytique dans un contexte de laboratoire hospitalier et le plus grand projet de ce type au Canada dans la dernière année.

Cette mise à niveau importante des laboratoires à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, d’un montant autofinancé de 4,8 M$, s’inscrit dans une grande réorganisation régionale des laboratoires, incluant la modernisation des laboratoires des hôpitaux du Saint-Sacrement, Chauveau et Sainte-Anne-de-Beaupré. Ce projet permet de consolider, d’intégrer et d’automatiser la majorité des processus de laboratoire, améliorant ainsi la gestion du processus analytique, c’est-à-dire l’ensemble des étapes qui se succèdent de façon logique pour passer d’un prélèvement à un résultat.

Dans ce laboratoire centralisé, près de cinq millions de procédures sont analysées par année, dont 60 % du volume provient de nos partenaires externes et 40 % des activités internes (clientèle hospitalisée, urgence, clinique interne). « L’automatisation des processus manuels, le développement des systèmes d'information et la réorganisation du travail sont tous des moyens complémentaires qui, en plus d'optimiser la performance, permettront d’offrir des services de qualité, de contrer la pénurie de main-d’œuvre, de gérer la croissance de volume et d’assumer pleinement notre rôle de laboratoire suprarégional », a déclaré Mme Gertrude Bourdon, directrice générale du CHU de Québec.

Les avantages de ces nouveaux équipements technologiques sont multiples. « L’amélioration des processus pré et post analytiques et une automatisation accrue de l’ensemble des processus analytiques favorisent une standardisation et améliorent la gestion des risques en permettant une diminution importante de l’erreur humaine. Par ailleurs, la performance des nouveaux appareils permettra une plus grande capacité de prise en charge, une amélioration de la cadence analytique et donc une diminution des délais analytiques ainsi qu’une amélioration de la vitesse de sortie des rapports », a poursuivi le Dr Alain Paradis, chef du Département de biologie médicale pour les hôpitaux de l’Enfant-Jésus et du Saint-Sacrement.

« La régionalisation des activités de laboratoire s’inscrit dans les projets d’optimisation régionaux. L’Intégration des activités de laboratoire du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Québec-Nord et la prise en charge d’analyses provenant du CSSS de Charlevoix permettront également d’améliorer la performance et la qualité des services de biologie médicale dans la région », a indiqué M. Jacques Fillion, directeur général adjoint et directeur régional des programmes clientèles à l’Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale.


2012-09-17
Article paru dans le CHU de Québec en action du 19 septembre 2012

 

Retour à la liste - Nouvelles

© 2016 CHUQ Tous droits réservés.
Ce site est sous la responsabilité de la Direction des communications
Commentaires ou suggestions : edimestre@chuq.qc.ca
Politique d'utilisation et de confidentialité  |  Grâce à l'infolettre, restez informé des nouvelles du CHU de Québec